Icone Menu
AccueilYearzeroArticlestravauxContact
Français/English

Guide du marketing pour éditeurs

9 Manières concrètes d'améliorer le site de votre maison d'édition

9 Manières concrètes d'améliorer le site de votre maison d'édition

En 2015, il n’est plus possible pour une maison d’édition d’avoir un site internet “catalogue”. A l’heure des réseaux sociaux, alors que les lecteurs sont constamment bombardés d’appels à remplir des quiz et à jouer sur leur téléphone, il est absolument nécessaire de reconquérir l’attention, de rallumer le désir de lire, à l’aide des outils les plus modernes. Une stratégie de développement qui, pour un éditeur petit ou moyen, passe impérativement par un site web parfaitement pensé. Voici une liste de 9 interventions, du court au long terme, pour faire de votre site le cœur de cette démarche.

1/ Adaptez le site aux écrans de mobiles

Vous n’avez peut-être pas l’impression que votre site est très visité depuis des écrans de toute petite taille. Peut-être même que vos statistiques confirment cette impression. Pourtant, vous vous doutez que cette proportion ne va faire qu’augmenter, en particulier si vous vous appuyez de plus en plus sur les réseaux sociaux, déjà majoritairement utilisés sur mobile. C’est pourquoi il est impératif que votre site soit capable de s’adapter à ce format d’écran.

Avant toute chose, cela signifie faire en sorte que le design soit capable de se contracter jusqu’à moins de 500px de large. C’est la priorité, l’urgence absolue. Vos efforts pour améliorer les visites du site depuis les réseaux sociaux seront vains tant que les visiteurs mobiles seront obligés de scroller horizontalement pour lire une description, voir une image en entier, ou trouver le bouton « acheter » ! Cette mauvaise expérience utilisateur est une erreur d’autant plus impardonnable qu’elle est aisément réparée avec une intervention superficielle sur le code du site.

La véritable « responsivité » (sic) d’un site va plus loin. Elle implique de réduire le contenu de chaque page à sa mission première, de savoir quoi sacrifier jusque sur la page d’accueil pour qu’elle se charge vite même en rase-campagne… Mais le sujet mérite son propre article.

2/ Mettez la fiche produit au centre du site

Une erreur habituelle lorsqu’on conçoit un site internet est de le penser comme une page d’accueil qui mène à une multitude de contenus. Mais la majorité des visiteurs n’arrivent pas par la page d’accueil. Le véritable cœur d’un site d’éditeur, ce sont les fiches qui décrivent les livres. C’est vers elles que toutes les autres pages doivent pointer, et le meilleur moyen pour ça est que toutes les infos autour d’un bouquin s’y trouvent. De plus, Google apprécie les pages web riches en contenu.

Résumé, infos techniques, mais aussi citations presse, vidéos promotionnelles, extrait à feuilleter, voire FAQ et discussions sur les réseaux sociaux… Chaque fois que vous pensez utile de rajouter un contenu sur le site, plutôt que de lui donner sa propre page, ajoutez-le à la fiche des livres concernés. La fiche est un dossier de presse puissance 10, elle doit répondre à toutes les questions du visiteur, multiplier pour lui les éclairages sur l’œuvre et la nature des arguments. Surtout, elle ne doit jamais lui infliger un clic supplémentaire, ne jamais lui donner l’opportunité de quitter la page à la recherche d’une information, et évidemment, saisir l’occasion de conclure la vente avec un bouton « acheter ».

3/ Intégrez la vente en ligne

Proposer la vente en ligne sur son site est la première étape de toute stratégie de développement. C’est le meilleur moyen d’augmenter les ventes à travers tous les canaux, pour 3 raisons :

De nombreuses solutions existent pour mettre une boutique en place rapidement. Comme toujours sur internet, n’attendez pas d’être en mesure de développer l’outil parfait : publiez, analysez les résultats, testez des solutions, choisissez les meilleures.

La boutique du micro-éditeur britannique The Hoxton Press

4/ Installez des logiciels d’analyse et d’optimisation

Une des premières choses à faire, une fois le site installé, est d’intégrer le code de Google Analytics, pour obtenir des informations concrètes sur le nombre de visiteurs, d’où ils viennent, s’ils se dirigent vers vos réseaux sociaux à partir de vos pages…

Pour augmenter la précision des rapports, ajoutez des informations de tracking sur les liens que vous postez (sur facebook, dans votre newsletter, etc.) Générer un lien « tracké » est très facile grâce à l’outil spécialisé de Google.

Enfin, créez un compte sur Optimizely, et commencez à tester différentes versions de vos pages pour les optimiser au maximum. Quel texte fait-il le plus cliquer sur ce bouton ? La fiche produit génère-t-elle plus ou moins d’achats lorsque les frais de port sont mentionnés ? Dès que vous avez une hésitation sur la marche à suivre, testez les deux et comparez les résultats.

5/ Épurez la page d’accueil

Une fois que le contenu le plus important a été intégré à la fiche produit, il est temps de regarder dans les statistiques d’utilisation comment vos visiteurs se comportent sur la page d’accueil. Est-ce qu’elle les mène efficacement aux fiches, ou est-ce qu’ils se perdent en chemin ? Si les liens les plus cliqués mènent aux pages les plus importantes, c’est parfait, ça signifie que la page d’accueil remplit sa fonction et sert à la fois les intérêts des visiteurs et les vôtres. Il suffit donc pour améliorer encore ses résultats d’enlever tout ce qui vient gêner le cheminement naturel : liens secondaires, publicités, module facebook, etc. Rangez tout ça intelligemment dans un menu dépliant, listez-les dans le footer, assurez-vous qu’ils sont faciles à trouver, mais qu’ils ne se dressent pas entre les utilisateurs et les (fiches de présentation des) livres.

Si au contraire les liens les plus cliqués ne sont pas les bons, il est encore plus important de retirer les éléments qui attirent l’attention des visiteurs dans la mauvaise direction. Et de donner plus d’espace aux contenus centraux. Un exemple extrême mais incroyablement élégant de minimalisme pour un site d’éditeur est celui de Pelican Books. Evidemment, le catalogue est petit et l’identité visuelle très forte, mais c’est clairement la direction dans laquelle il faut se diriger.

6/ Créez une sélection pour les nouveaux-venus

Les sélections mises en avant sur le site de Dargaud. Dargaud a récemment mis son site à jour, et propose pas moins de quatre sélections sur sa page d’accueil, qui reflètent intelligemment les critères de recherche de visiteurs spécifiques. Et pour ne rien gâcher, la section est située juste en-dessous du header principal.

Si vous avez plusieurs dizaines de titres au catalogue, les visiteurs qui ne savent pas exactement ce qu’ils cherchent peuvent être repoussés, en arrivant sur la page d’accueil, par un trop grand choix, une trop grande variété de l’offre. Poster des listes thématiques sur un blog est une technique hors-pair pour attirer vos fans vers le fond, mais si vous devez n’en créer qu’une, c’est celle-ci : « Les Essentiels ».

“Les Essentiels” devrait contenir moins de 12 titres, dont les plus populaires, les favoris de la critique, et des représentants de tous les grands styles présents au catalogue. Si vous suivez tous ces critères, la liste devrait s’imposer d’elle-même (et vous faire grincer des dents, ça fait partie de l’exercice). C’est une liste qui vise à présenter votre catalogue de la manière la plus concise et la plus efficace, et une fois qu’elle existe, les usages sont multiples. Mais une chose est sûre, elle doit être accessible depuis la page d’accueil du site.

7/ Mettez le paquet sur l’inscription à votre newsletter

Malgré une réputation de ringardise, en partie due à des années de spam et assimilés, la newsletter reste un outil incroyablement puissant, car il permet comme aucun autre de fidéliser votre lectorat. Plus encore que les réseaux sociaux, votre newsletter représente un espace d’échange privilégié avec le public. C’est pourquoi il est si important de la concevoir intelligemment, mais même si la vôtre est encore imparfaite, voire inexistante, vous avez tout à gagner à commencer dès maintenant la collecte d’adresses.

Le formulaire d’inscription à la newsletter devrait donc avoir une place proéminente sur votre site, et en particulier lors de l’achat. Le design doit attirer l’attention sur lui, et un texte court expliquer clairement ce qu’il y a à gagner à recevoir la newsletter. Avant-premières, cadeaux, opérations en tout genre… Si votre visiteur vous donne son contact, il doit avoir le sentiment de recevoir en échange un service d’une valeur équivalente. Or la valeur d’une adresse e-mail ne fait qu’augmenter…

C’est d’ailleurs pourquoi il est important de respecter ce contrat. Bombarder sans distinction, ou partager une adresse mail avec des partenaires est à proscrire absolument.

8/ Incorporez des modules polyvalents

Avec des équipes réduites, des budgets serrés et peu de temps à y consacrer, une maison d’édition n’a aucun intérêt à penser son développement marketing en termes de projets. Mieux vaut largement s’inspirer des start-ups, dont la règle d’or est « Release early. Release often. » Dit autrement, il faut adopter une mentalité de développement constant, aux coûts en ressources moindres et mieux répartis dans le temps. C’est là que les modules entrent en scène.

Les modules sont des sortes de bannières html à intégrer sur son propre site pour en étendre les fonctionnalités à moindre frais. Ils sont la fondation d’une stratégie de développement constant :

Si vous voulez avoir une idée concrète de comment cette stratégie pourrait améliorer votre site, envoyez-nous un message !

9/ Concevez une stratégie de contenu

Vous avez probablement déjà un blog et une page facebook, donc vous savez déjà qu’il n’est pas facile de trouver du contenu à partager. Pourtant, c’est la meilleure manière d’attirer un nouveau public et de faire revenir vos fans vers votre site. C’est pourquoi il est impératif de développer une stratégie de publication.

A l’échelle de chaque titre, il s’agit de proposer de généreux extraits, de belles photos de l’objet livre, des interviews des auteurs… Mais le type de contenu le plus populaire sur internet est la vidéo. Youtube a plus de visiteurs que Facebook. Pour faire passer votre communication au niveau supérieur, démarrez avec de petites vidéos maison d’une séance de feuilletage, ajoutez de courtes bandes annonces (moins d’une minute), et enfin des making-ofs et autres interviews filmées.

Sélections par 'Top10', 'People' et 'Themes' sur le site de la Criterion Collection. Impossible de visiter le site de la Criterion Collection sans être aspiré au cœur de leur catalogue.

A l’échelle du catalogue, prenez l’habitude, à l’occasion d’une grosse nouveauté, de publier une petite liste thématique liant la sortie à des titres issus du fond (dans un article de blog, une newsletter, etc.). Les rédacteurs de la Criterion Collection sont passés maîtres dans la création de ce genre de listes, qu’ils les conçoivent eux-mêmes ou invitent des personnalités à parler des leurs titres préférés. Plus proche de nous, la stratégie de publication de l’éditeur d’art Phaidon force l’admiration par sa variété et sa cohérence, par la manière dont elle s’inscrit dans — autant qu’elle promeut — l’identité de l’éditeur. Deux cas d’écoles, donc, qui méritent qu’on les étudie et s’en inspire.

Conclusion

Appliquer tous les conseils donnés ici prend du temps, de l’énergie, et parfois quelques compétences particulières. L’important est de savoir fixer ses priorités, d’investir en premier lieu dans les améliorations qui auront un effet direct, et d’utiliser le fruit de ces efforts initiaux pour financer les suivants. 

Si vous souhaitez obtenir de l’aide, ou ajouter quelque-chose, vous pouvez nous joindre très facilement par mail, facebook, twitter

Partager l’article :

Améliorez Les ventes de votre catalogue

Merci, vous voilà inscrit ! Si vous changez d’avis, vous pouvez vous désabonner à tout moment en réponse à la newsletter ou en passant par le formulaire de contact ci-contre.

Hm... Il y a apparemment eu un problème. Vérifier que l’adresse est correctement entrée et réessayez.